dimanche 28 août 2011

SOUPE D'INSPIRATION MINESTRONE


Soupe d’inspiration Minestrone

Quand l’automne se pointe le nez, rien de tel qu’une bonne soupe réconfortante. Le marché regorge de légumes de saison. Quand ça mijote, non seulement ça sent bon, mais ca respire la santé. Toute la famille adore ca. C’est un peu long à préparer ; c’est pourquoi j’attends une journée de pluie le weekend, ce qui ne tarde jamais trop longtemps  à arriver à l’automne…mais l’ouragan Irène, c’est plus que j’espérais !!!

Ingrédients

1 patate douce
4  bâtons de céleri
2 carottes
2  courgettes
1 oignon blanc
8 tomates fraiches (ou 2 boites de tomates en dés)
250 g courge Butternut
250 g de haricots secs
1 l de bouillon de poulet ou de légumes
2 c. à s. d’huile d’olive
Bouquet d’herbes de Provence
Sel et poivre au goût.

Faire tremper les haricots une nuit.  S’assurer d’avoir mis suffisamment d’eau.

Rincer les haricots. Faire bouillir dans une casserole remplie d’eau à feu vif environ 30 minutes ou jusqu’à la consistance désirée. Rincer et réserver.

Tailler la pomme de terre sucrée, les bâtons de céleri, la courge Butternut, les courgettes et les carottes en dés de petite taille. Émincer l’oignon et l’ail.

Faire revenir l’oignon dans une grande casserole à feu moyen afin qu’ils ne colorent pas, environ 2-3 minutes. Ajouter l’ail et les tomates taillées en dés. Verser le bouillon de poulet. Ajouter le bouquet d’herbes de Provence et les dés de carotte, de pomme de terre sucrée et de courge Butternut. Poursuivre la cuisson 5 minutes. Verser tous les autres légumes et faire mijoter à découvert une heure.

Ajouter les haricots. Saler et poivrer.

MACARONS AUX FRAMBOISES





Macaron aux framboises

Des fois, on cuisine pour faire plaisir aux autres, parfois pour répondre à notre propre gourmandise. Pour ma part, je cuisine pour le plaisir des sens et pas uniquement pour celui des papilles. D’ailleurs, je crois que l’arôme est un des éléments essentiels à la réussite d’un plat. Cette fois-ci, je l’ai fait pour le plaisir des yeux…. !!

Ingrédients

Coques

125 g d’amandes moulues
250 g de sucre à glacer
125 ml  (100 g) de beurre mi-salé
250 ml  (200 g) de sucre
2 c. à s. de sucre
3 blancs d’oeuf
Colorant alimentaire

Garniture

30 g de beurre
100 g de sucre
175 g de framboise
1 sachet de gélatine (optionnel)

Préchauffer le four à 150o C ou 300o F

Tamiser le sucre à glacer et les amandes moulues à l’aide d’un tamis ou d’un chinois. Réserver.

Faire monter les blancs d’œuf en neige. Ajouter le sucre une fois les blancs bien montés. Continuer à battre les blancs d’oeuf afin qu’ils soient très fermes. Ajouter 4 gouttes de colorant alimentaire et continuer à battre. On peut aussi séparer le mélange et faire deux couleurs.

Incorporer délicatement les blancs d’œuf en neige au sucre à glacer et aux amandes moulues à l’aide d’une spatule. Le mélange doit devenir onctueux et homogène. Étendre une feuille de papier parchemin sur une plaque pouvant aller au four.  Faire des petits dômes à l’aide d’une poche à pâtissier munie d’une douille. S’assurer qu’ils ne soient pas trop près les uns des autres. Laisser reposer 15 minutes.

Faire cuire au four environ 15 minutes sur la grille du milieu.  Laisser reposer 30 minutes avant de les décoller délicatement du papier parchemin.

Pour la garniture, faire fondre le beurre à feu moyen dans une petite casserole. Ajouter le sucre et brasser jusqu'à la formation d’un joli caramel, environ 4 minutes. Ajouter les framboises, prendre garde aux éclaboussures. Faire cuire environ 5 minutes.  Ajouter une enveloppe de gélatine si le mélange est trop liquide.
Une fois la garniture tiédie à la température de la pièce, tartiner les macarons.







dimanche 21 août 2011

TARTE TATIN AUX POMMES, POIRES ET ÉPICES







Tarte Tatin aux pommes, poires et épices

Je me suis dit une tarte Tatin c’est bien, mais une deuxième version, c’est encore mieux. Je vous propose donc une variante de la tarte Tatin classique. Elle demeure néanmoins inspirée de l’étourderie d’une des sœurs Tatin.  Elle est plus relevée, voire épicée. La texture des pommes se marie agréablement avec celle des poires. Les épices viennent joliment agrémenter le tout et s’inscriront en continuité d’un diner composé de grillades.

Ingrédients

Pâte feuilletée (un disque)
500 g de pommes
500 g de poires
100 ml  (100 g) de beurre mi-salé
200 ml  (200 g) de sucre
1 c. à c. de cannelle moulue
½ c. à c. gingembre moulu
½ c. à c. clou de girofle moulu
½ c. à c. noix de muscade moulue
50 ml jus de citron


Préchauffer le four à 190o C ou 375o F

Peler les pommes et les poires. Enlever les trognons. Découper en quartiers. Déposer dans un saladier au fur et à mesure. Verser le jus de citron, lequel préviendra que les quartiers de pomme et de poire ne noircissent. Incorporer la cannelle, le clou de girofle, le gingembre et la muscade. Bien mélanger avec les doigts.

Déposer le beurre dans un grand poêlon pouvant aller au four. Faire fondre le beurre à feu d’intensité moyenne. Verser le sucre une fois le beurre complètement fondu. Cuire 3-4 minutes ou jusqu’à l’obtention d’une belle consistance et d’une belle couleur dorée.. Déposer les quartiers de pomme et de poire en alternance sur le caramel.

Faire cuire au four 25 minutes sur la grille du milieu.  Sortir et déposer le disque de pâte feuilletée sur les pommes en repliant grossièrement l’excédent de pâte. Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette afin d’éviter les bulles d’air et favorisera l’évaporation du liquide. Remettre au four 25 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.

Laisser reposer 15 minutes.  Retourner la tarte

 


Dégustez-la à la sortie du four…c’est bien meilleur ;)





dimanche 14 août 2011

TARTE TATIN


Tarte Tatin

La légende veut que la découverte de la recette tant appréciée soit le résultat d’une distraction. En effet, une des soeurs Tatin, très étourdie, aurait soit oublié de mettre la pâte à tarte, l’aurait laissé brûler ou tout simplement l’aurait enfournée sens dessus dessous. Elle l’aurait déposée en cours de cuisson et l’aurait retournée pour la servir.

Le restaurant où elle travaillait existe toujours d’ailleurs.


Celle que je vous propose est un peu plus festive que celles que les sœurs Tatin auraient servi aux chasseurs, car elle est parsemée de « confettis » rouges: des canneberges séchées.

Ingrédients

Pâte feuilletée (un disque)
1 kg de pommes
125 ml  (125 g) de beurre mi-salé
250 ml  (250 g) de sucre
100 ml  (50 g) de canneberges séchées
50 ml jus de citron

Préchauffer le four à 190o C ou 375o F

Peler les pommes. Enlever les trognons. Découper en quartiers. Déposer dans un saladier au fur et à mesure. Verser le jus de citron, lequel préviendra que les quartiers de pomme noircissent.

Déposer le beurre dans un grand poêlon pouvant aller au four. Faire fondre le beurre à feu d’intensité moyenne. Verser le sucre une fois le beure complètement fondu. Cuire 5 minutes ou jusqu’à l’obtention d’une belle consistance et d’une belle couleur dorée. Parsemer le caramel des canneberges séchées. Déposer les quartiers de pomme.
 
Faire cuire au four 20 minutes.  Sortir et déposer le disque de pâte feuilletée sur les pommes. Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette afin d’éviter les bulles d’air. Remettre au four 25 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.

Laisser reposer 15 minutes.  Retourner la tarte.

Vous pouvez la déguster chaude immédiatement …ou attendre les convives

dimanche 7 août 2011

BRIOCHES À LA CANNELLE


Brioches à la cannelle

Il y a des jours où l’on cuisine pour notre plaisir, parce que nous avons envie d’un truc en particulier ou tout simplement en voulant utiliser les ingrédients que nous avons à notre disposition.

Aujourd’hui je vous propose une recette que j’ai apprêtée avant tout pour le plaisir des autres, pour les effluves lors de la cuisson et aussi parce que c’est quand même pas mal, un petit morceau de brioche avec un café au lait le dimanche matin. ;)

Ingrédients
 
Pâte à brioche

1 250 ml  (650 g) de farine non blanchie
   250 ml et 60 ml de lait
   125 ml (120 g) et 10 ml (12 g) de sucre
   125 ml de beurre
2 œufs
1 sachet de levure rapide
Une pincée de sel

Garniture

250 ml (240 g) de cassonade
2 c. à t. de cannelle
1 œuf

Faire tiédir le lait. Verser dans un bol 60 ml de lait, 10 ml de sucre et la levure. Laisser reposer environ 5 minutes.

Faire fondre le beurre. Réserver.

Verser la farine, le reste du sucre et la pincée de sel. Mélanger les ingrédients et y faire un puits au centre. Verser le mélange de levure au centre du puits. Ajouter le beurre, le lait ainsi que les deux œufs préalablement battus.

Mélanger les ingrédients avec les doigts jusqu’à l’obtention d’une belle boule. Pétrir avec les mains pendant 5 à 10 minutes. En théorie, plus on pétrit, meilleur est le résultat.

Bien graisser le bol. Y déposer la boule de pâte. Laisser reposer dans un endroit chaud et humide environ 1 heure.

Rouler la pâte en forme de long rectangle. Étendre la cassonade. Saupoudrer de cannelle.  Découper la pâte en deux sections afin de la rouler. Rouler et découper en rondelles de 2 cm.  Recouvrir une plaque de papier parchemin. Déposer les rondelles de brioches, environ 20 à 24. Laisser gonfler 30 minutes.

Préchauffer le four à 180o C ou 350o F.

Battre un œuf et, à l’aide d’un pinceau, badigeonner les brioches.

Faire cuire 25 à 30 minutes.

Déguster …avec un café au lait !!

ANALYTIC

Recettes de CuisineBlogs à Croquer
Top blogs de recettes

Référencement