dimanche 29 janvier 2012

SOUPE THAÏ AU POULET

Soupe Thaï au poulet
 
Un des plus beaux voyages que j’ai fait au cours des dernières années, c’est en Thaïlande. C’est un peuple d’une très grande délicatesse. Pour ce qui est de la bouffe, les Thaïlandais mangent constamment de petites quantités. Les comptoirs où on peut y acheter de la soupe ou tout autre mets, abondent. C’est en pensant à ce voyage que j’ai décidé de vous proposer cette soupe.

Ingrédients :

1 l de bouillon de poulet
400 ml de lait de coco 
50 g de crème de noix de coco
1 kg de poulet désossé (blanc ou brun)
5 cm de racine de gingembre
2 tiges de citronnelle
2 gousses d’ail
3 carottes
1 oignon
1 c. à s. de pâte de cari rouge
1 c. à  s. d’huile d’olive
1 c. à s. de sauce de poisson
1 c. à s. de jus de lime
1 bouquet de coriandre
Sel poivre

Peler la racine de gingembre et tailler en allumettes. Hacher l’ail. Émincer très finement l’oignon. Hacher la partie plus tendre de la tige de citronnelle. Réserver.

Laver la coriandre. Ciseler finement la racine (la partie blanche). Détacher délicatement les feuilles. Laver, peler et tailler les carottes en fines juliennes. Réserver.
 
Couper la chair de poulet en petits morceaux. Réserver.

Verser l’huile d’olive et la pâte de cari rouge dans un wok. Faire chauffer à feu de moyenne intensité. Ajouter le gingembre, la moitié de l’oignon, l’ail et la racine de coriandre.  Faire suer 2 à 3 minutes en remuant.

Ajouter le bouillon de poulet, le lait de coco ainsi que la crème de noix de coco. Ajouter la citronnelle et la sauce de poisson. Porter à ébullition. Baisser d’intensité, couvrir et laisser mijoter 20 minutes.

Ajouter le poulet et laisser mijoter 15 minutes à feu découvert et verser le jus de lime.

Servir avec l’oignon restant, de la coriandre fraiche et les juliennes de carotte.


dimanche 22 janvier 2012

TROTTOIR - FEUILLETÉ (FRAMBOISES, MANGUE ET MENTHE)

Trottoir – Feuilleté (framboises, mangue et menthe)
  
Vous l’avez surement remarqué, j’aime bien les framboises…et les mangues. Enfant, j’adorais les petits gâteaux Vachon et tout particulièrement les trottoirs aux framboises. C’est avec une pointe de nostalgie que j’ai tenté de faire revivre un vieux souvenir….    

Ingrédients 

1 paquet de pâte feuilletée (450 g)
1 jaune d’œuf
1 c. à s. d’eau

Ingrédients – Garniture de framboises

250 g de framboises fraiches
200 g de sucre
1 c. à s. de fécule de maïs
1 c. à s. d’eau
3 tiges de menthe fraiche
 
Ingrédients – Garniture de mangue

1 mangue
2 c. à s. de sucre
1 c. à s. de cannelle moulue
Laver et détacher les feuilles de menthe de la tige. Déposer les framboises dans un petit chaudron. Ajouter le sucre et les feuilles de menthe fraiches lavées. Faire cuire à feu vif 3 minutes en remuant continuellement. Mélanger à l’aide d’un plongeur jusqu’à l’obtention d’une purée parfaitement homogène. Passer au tamis afin d’enlever les pépins des framboises et les feuilles de menthe. Porter à ébullition de nouveau la garniture. Ajouter la fécule de maïs préalablement diluée dans un peu d’eau froide et poursuivre la cuisson une minute en remuant continuellement. Réserver au frais.
Préchauffer le four à 200 oC ou 400 oF

Couper les mangues en petits dés d’un centimètre carré. Ajouter le sucre et la cannelle. Mélanger avec les doigts afin que les morceaux de mangue soient bien enrobés de sucre et de cannelle. Réserver
 
Dérouler la pâte feuilletée sur un plan de travail enfariné. Découper un rectangle avec le 2/3 de la pâte. Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin et y déposer le rectangle de pâte.

Découper le morceau de pâte résiduel en fines languettes. Humecter le pourtour de la pâte et y déposer les languettes en pressant légèrement.

Étaler uniformément la garniture de framboises sur la pâte feuilletée. Disposer les morceaux de mangue. Déposer les languettes restantes de pâte feuilletée sur la garniture. Badigeonner à l’aide d’un pinceau le jaune d’œuf dilué dans un peu d’eau.

Faire cuire 25-30 minutes.

Laisse refroidir. Couper. Déguster !!!!









dimanche 15 janvier 2012

PINTADE - CUISSON LENTE AU FOUR

Pintade – Cuisson lente au four

J’adore les cuissons lentes. Les morceaux de viande finissent généralement par tous s’attendrir. J’aime aussi les viandes confites, mais c’est un peu trop calorique. La cuisson lente représente un bon compromis. On dit des cuissons lentes qu’elles permettent de préserver la qualité organoleptique des aliments.

« La cuisson à basse température est une technique de cuisson qui permet de conserver les qualités organoleptiques des aliments. Les viandes gardent une jutosité et une tendreté exceptionnelles. La cuisson sous vide et la cuisson à juste température peuvent être combinées. »

http://www.cuisson-basse-temperature.fr/avantages-cuisson-basse-temperature/qualite-organoleptique-des-aliments/

Ingrédients

12 cuisses de pintades (2 kg)

Marinade

125 ml (85 g) de miel de sarrasin
125 ml d’huile d’olive pressée à froid
250 ml de vin blanc
4 gousses d’ail
1 c. à s. de thym
Sel

Peler et presser les gousses d’ail. Ajouter l’ail pressé à tous les ingrédients de la marinade. Mélanger afin d’obtenir une marinade homogène. Déposer les cuisses de pintade dans un sac de plastique à fermoir. Verser la marinade. Fermer le sac tout en retirant le plus d’air possible. Laisser mariner au frais de 5 à 10 heures.

Préchauffer le four à 160o C ou 325o F. Mettre la grille au milieu du four.

Recouvrir deux plaques de cuisson de papier parchemin. Déposer les cuisses de pintade. Éviter qu’elles ne se touchent afin qu’elles soient le plus croustillantes possible. Faire cuire 2h00 à 2h30. S’assurer de badigeonner à la mi-cuisson ou plus souvent.

Servir avec un légume vert et une purée…bon appétit.

dimanche 8 janvier 2012

CREVETTES SICHUAN


Crevettes Sichuan

Des fois, le temps nous presse. On a néanmoins envie d’un bon repas. On aimerait que ce soit relevé avec une touche d’exotisme. On ne souhaite pas pour autant aller au resto. Pourquoi pas un plat de crevettes sichuanaises?

Ingrédients

500 g de crevettes
3 cm de racine de gingembre
2 tiges de ciboulette
2 gousses d’ail
2 c. à s. d’huile d’arachide
150 g de noix de cajou
1 bouquet de coriandre

Sauce

2 c. à s. de pâte de tomates
2 c. à s. de vinaigre de riz
1 c. à s. d’huile de tournesol
1 c. à c. de soya
1 c. à c. de poivre du Sichuan moulu
1 c. à c. de sucre
1 c. à c. de sambal oelek

Peler et trancher le gingembre en fines languettes. Ciseler la ciboulette. Peler et émincer les gousses d’ail. Réserver.

Mélanger tous les ingrédients de la sauce. Réserver
 
Laver les crevettes et les dénerver au besoin. Laver et hacher la coriandre. Réserver.

Faire chauffer le wok à feu vif. Verser l’huile d’arachide et attendre qu’elle fume légèrement. Ajouter les crevettes, la racine de gingembre, la ciboulette et l’ail. Faire cuire 1 minute. Ajouter les crevettes et poursuivre la cuisson 2 minutes. Ajouter la coriandre fraiche.

Verser la sauce et les noix de cajou. Poursuivre la cuisson 2 minutes.

C’est tout !! Servir avec du riz ! Bon appétit.

mercredi 4 janvier 2012

MERINGUES AUX FRAMBOISES

Meringues aux framboises
À qui doit-on la meringue ? Est-ce qu’elle provient du pays de madame Angela Merkel, là où on la nomme meringel ? Tient-elle son nom des racines latines, meringa (petite collation) ? D’où tire t’elle ses origines ? De la Suisse, comme le prétendent ceux qui la nomment meiriegen !!! Casparini l’aurait créée en 1720 !! Tout ça n’a finalement aucune importance…. ;)
 
Par ailleurs, la recette que je vous propose, c’est bien la mienne !!!!!
 
Ingrédients
  
130 g de sucre blanc
170 g de framboises fraiches
7 blancs d’œuf
1 c. à s. de jus de citron
 
Déposer les framboises dans un petit chaudron. Ajouter le sucre. Faire cuire à feu vif 3 minutes en remuant continuellement. Verser le jus de citron. Mélanger à l’aide d’un plongeur afin d’obtenir une purée parfaitement homogène. Passer au tamis afin d’enlever les pépins des framboises. Réserver.
 
Monter les blancs d’œuf en neige. Une fois bien montés, ajouter graduellement le sirop de framboise. Les blancs d’oeuf deviendront, petit à petit, roses, mais la consistance ferme doit être maintenue.
 
Préchauffer le four à 95o C ou 200o F
 
Déposer des petits nuages, à l’aide d’une cuillère, sur deux ou trois plaques recouvertes de papier parchemin. 
 
Faire cuire 1 à 2 heures en fonction de la texture souhaitée. 

ANALYTIC

Recettes de CuisineBlogs à Croquer
Top blogs de recettes

Référencement